Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 18:35

 

 

http://french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=10415&cid=295#.UiiObxDSnzd

 

 

Les services de renseignements français ont établi un rapport de neuf pages sur l'attaque aux armes chimiques à Ghouta, dans le but de sauver «le soldat» François Hollande de l'impasse, pour avoir exprimé un enthousiasme plus avancé que les Américains pour la guerre contre la Syrie.

Les documents des SR français ont été publiés avant la date prévue. Certains de ces documents ont été publiés sur les sites de la présidence, du gouvernement et du ministère des Affaires étrangères, afin de mettre ces informations à la disposition du grand public.

Le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, a exposé ces documents devant les chefs des groupes parlementaires et des partis, avant même qu'ils ne soient publiés.

Ayrault a annoncé lundi soir une position que le président, lui-même, n'oserait pas déclarer. «Nous n'irons pas seuls en Syrie. L'utilisation des armes chimiques est un fait que nul ne peut nier. Il est nécessaire de punir (le président Bachar) Assad, mais nous n'agirons pas seuls en Syrie», a-t-il indiqué.

Les documents des SR devaient condamner le régime syrien pour avoir gazé la Ghouta le 21 août, afin que le président français recouvre en premier lieu un peu de sa crédibilité, en se fondant sur des preuves irréfutables dans son accusation au régime syrien de perpétrer «un massacre par les armes chimiques».

Jean Marc Ayrault a reçu successivement les leaders de la Droite et de la Gauche au sein du Parlement. Il a évoqué devant eux des passages des rapports des SR, d'autres textes comprenant des hypothèses ou des informations tirées de la presse, ainsi qu'un exposé détaillé sur les arsenaux chimiques syriens.

Les SR français évoquent dans le rapport ce qui est déjà connu par la presse spécialisée : «Les stocks des armes chimiques syriennes sont estimés à mille tonnes et comprennent des gaz toxiques et neurotoxiques».

«A la suite d'une certaine période de formation chez les Russes, les experts syriens auraient développé leur propre programme. Ils ont obtenu des missiles « Scud C», «Scud B» et «SS21».
«Damas avait refusé de signer le traité d'interdiction des armes chimiques en 1995».

Mais le traité que Damas avait refusé de signer, a été proposé par l'Agence internationale de l'Energie, dans le cadre d'un large projet visant à déclarer le Moyen orient comme une région libre des armes de destruction massive. Une initiative refusée alors par «Israël» et les États-Unis.

Le rapport français répète des informations publiées sur les sites de l'opposition syrienne et des rapports des renseignements américains et turcs sur «le développement, par le régime, d'agents chimiques allégés, réservés à l'utilisation tactique», dans les batailles des villes. Le rapport précise que l'unité « 450» de l'armée, supervise les stocks d'armes chimiques et que le président Bachar Assad et certains de ses adjoints, détiennent exclusivement la décision de l'utilisation de ces armes. Selon le rapport, «le président syrien peut donner l'ordre à l'état-major pour que l'unité 450 exécute l'attaque».

Cependant, les SR français font circuler des hypothèses et des déductions concernant la structure du commandement syrien.

Le rapport des SR français diffère de celui de la CIA, en l'absence des allégations concernant l'espionnage des contacts téléphoniques et des preuves relatives à l'utilisation par l'armée syrienne d'agents chimiques à Ein-Terma, JObar, Erbine, Kfar Batna, Mouazzamia et à Zamalka.

Les responsables français ont recensé 281 victimes apparus dans 47 films. Ils conviennent toutefois l'opinion américaine selon laquelle il y aurait environ 1500 victimes.

Selon le rapport français, l'armée syrienne aurait commencé le pilonnage de la région de Ghouta entre 3h et 4h de l'aube, avant de lancer une offensive terrestre contre la même région pilonnée par les armes chimiques avant deux heures, au moment où les civils affluaient par dizaines aux hôpitaux.

Pourquoi l'usage des armes chimiques?

Le rapport français ignore la réalité selon laquelle les forces sont équilibrées sur le terrain dans la Ghouta de Damas. Il ignore même les anciennes informations que possédaient les SR français sur l'avancée de l'armée syrienne dans cette région. Le rapport déduit que le régime a utilisé les armes chimiques par crainte d'une attaque de l'opposition contre Damas et que le pilonnage terrestre et aérien toujours en cours sur la Ghouta avait pour but de détruire les preuves condamnant le régime. Alors que selon le rapport, l'opposition n'est pas en mesure de faire usage des armes chimiques, puis qu'elle ne possède pas de telles armes, ni les expertises nécessaires pour cette utilisation.

L'opération de «sauvetage politique» effectuée lundi soir par le premier ministre français était nécessaire à la suite de la mise à découvert de la présidence devant l'opinion publique française, dont 64% refusent toute participation de la France dans une guerre contre la Syrie, contrairement à l'enthousiasme présidentiel à l'offensive sans se concerter avec le gouvernement ou le Parlement. Dans le même moment, le président américain Barak Obama accentuait l'isolement intérieur de son allié français, en reléguant la décision de mener la guerre contre la Syrie au Congrès.

Le panorama présidentiel était en pleine confusion. Au moment où les Américains réexaminaient l'agenda de la Guerre, François Hollande promettait le déclenchement de cette même guerre contre la Syrie, avant le mercredi.

Cette position a suscité des interrogations sur la coordination entre l'allié américain et l'Elysée autour de l'agenda de l'offensive. Le président français n'a même pas modifié sa position, malgré les indices sur des changements dans l'agenda occidental et les fissures dans la coalition contre Damas, à la suite notamment de la chute de la proposition faite par le premier ministre britannique auprès du Parlement.

Sa promesse de débattre la question de la guerre dans le Parlement français, au lendemain de l'offensive, était vaine, puisque les missiles américains lui épargneront le devoir de comparaitre devant le Parlement.

Mais les missiles Cruise ne furent pas au rendez-vous.

Le président français n'a pas commis une erreur constitutionnelle. Il agissait selon l'esprit de la cinquième République, où la décision présidentielle prime sur toute autre, en ce qui concerne notamment la Défense et les AE. Il a toutefois commis une grande erreur politique en ignorant l'opinion publique hostile à toute guerre en Syrie et l'impossibilité de former une coalition européenne pour mener cette guerre, à la suite des défaites en Irak et en Afghanistan et en ayant confiance en le président américain hésitant.

Le premier ministre français et le rapport des SR français ont-ils convaincu les représentants du peuple français de la nécessité de mener la guerre, sans aucun vote, afin de prévenir la chute de la proposition et par la suite accentuer l'isolement du président?

Christian Jacob, leader de l'opposition parlementaire et président du groupe parlementaire de l'UMP, n'a pas été convaincu par le rapport. Il a souligné que toute intervention en Syrie ne doit pas avoir lieu en l'absence d'un mandat international ».

Jean Louis Borloo, chef du parti du Centre, n'a pas été convaincu. «Les arguments étaient raisonnables et bien bâtis. Mais en l'absence des preuves, nous éprouvons le besoin de discuter de la question au Parlement».
C'est un petit exemple des réactions.
Les parlementaires français peuvent dire ce que bon leur semble. Mais il n'y aura pas de vote de la décision du président français. Ce dernier attend en effet le seul vote décisif en fin de compte : Celui du Congrès américain.

Article paru mardi 3 septembre dans le quotidien libanais Assafir, traduit par l'équipe du site

 

Mohammad Ballout


.

 

.

Les États-Unis sur le point de lancer une guerre contre la Syrie en s’appuyant sur des mensonges

http://www.mondialisation.ca/les-etats-unis-sur-le-point-de-lancer-une-guerre-contre-la-syrie-en-sappuyant-sur-des-mensonges/5347952

obamaSyria

 

Le président Barack Obama et le ministre des Affaires étrangères John Kerry ont présenté vendredi leurs arguments pour une guerre contre la Syrie qui consistent en une compilation de mensonges éhontés et d’hypocrisie bornée. Leurs déclarations montrent clairement que Washington est sur le point de lancer une nouvelle guerre unilatérale en violation du droit international, et en opposition directe aux sentiments de tous les peuples du Moyen-Orient et de la population américaine.


Si Obama et Kerry ont indiqué qu’aucune décision n’a encore été prise au sujet de l’action militaire contre la Syrie, c’est parfaitement faux, comme tout ce que dit ce gouvernement. La marine américaine a positionné un cinquième navire de guerre en Méditerranée, pendant que les unités de l’armée de l’air sont renforcées sur la base américaine du Qatar en préparation d’un assaut qui est planifié et imminent. Une des dates envisagées est le 5 septembre, date de la nouvelle lune, une condition qui avait aussi été choisie pour lancer l’offensive « choc et stupeur » contre l’Irak il y a dix ans.

Toute cette opération est préparée au mépris du droit international, des processus démocratiques et de l’opinion publique américaine. Cela a été rendu abondamment clair par la présentation que Kerry a faite depuis le ministère des Affaires étrangères vendredi après-midi.

Obama a suivi peu après avec une déclaration pour la forme faite pendant une séance de photos avec les chefs d’Etats des trois pays baltes. Cette occasion ne fait que souligner le manque de soutien international pour l’agression américaine à venir, en particulier à la suite du vote stupéfiant du Parlement britannique qui a rejeté la participation à une nouvelle guerre.

La déclaration d’Obama visait à assurer à la population américaine que toute attaque américaine contre la Syrie serait un « acte limité, restreint » sans « poser le pied au sol » ni « d’engagement sur une durée indéfinie. » Kerry a fait des promesses similaires, disant que l’intervention en Syrie « ne ressemblera pas à l’Afghanistan, à l’Irak ou même à la Libye. »

Il n’y a aucune raison non plus d’accorder foi à ces affirmations. LeWashington Post de vendredi a publié un article en première page s’appuyant sur des entretiens avec du personnel militaire américain, et qui qualifie cette action de « très dangereuse » et prévient que les États-Unis ne pourraient pas se contenter de ne tirer que quelques missiles de croisière sur Damas avant de s’en aller.

L’ex-chef du US Central Command, le Général James Mattis était cité mettant en garde que : « si les Américains se chargent de ça, ce sera un guerre complète, très, très sérieuse. »

L’article citait également le président du Comité des chefs d’état-major interarmées, le Général Martin Dempsey qui a prévenu le Congrès que « une fois que nous commençons à agir, nous devons être prêts à ce qui va suivre. Une implication plus profonde est difficile à éviter. »

Dans sa déclaration télévisée, Kerry a présenté le gouvernement comme étant «en train de consulter » le Congrès et de discuter de l’action militaire imminente « directement avec le peuple américain. » Avec la majorité du peuple américain opposé à toute intervention militaire et, d’après les derniers sondages, 80 pour cent opposés à une attaque contre la Syrie sans un vote du Congrès pour autoriser une action militaire, de telles affirmations sont non seulement fausses mais insultantes.

Comme preuve de la prétendue franchise du gouvernement Obama à l’égard du public, Kerry a cité la publication d’une « estimation qui n’est pas classée confidentielle » produite par le renseignement américain sur l’attaque à l’arme chimique qui aurait eu lieu le 21 août autour de Damas – le prétexte choisi par Washington pour justifier sa guerre. »

« Je ne vous demande pas de me croire sur parole, » a dit Kerry. « Lisez vous-même, chacun d’entre vous, tous ceux qui écoutent, vous tous, lisez vous-même les preuves qui viennent de milliers de sources. »

Cependant, toute personne qui lirait ce rapport, qui a émergé sur Internet peu après le discours de Kerry, n’y trouvera pas une trace de preuve déterminante. Ce document, qui fait à peine trois pages, comprend une série d’affirmations non prouvées qui s’adaptent à l’objectif politique américain de fabriquer un prétexte pour une intervention directe dans une guerre civile provoquée par les États-Unis et visant à faire tomber le régime syrien de Bashar el-Assad.

Ce sont précisément les « paroles » de Kerry, aussi faux que son visage retouché au Botox, et celles de tous les haut responsables de la CIA que le peuple américain se voit dire de prendre pour argent comptant.

Ce document consiste en une série d’affirmations qui commencent par les mots, « le gouvernement des États-Unis affirme avec une forte conviction » pour ensuite accuser le gouvernement syrien pour l’attaque présumée du 21 août.

Ce document présente des affirmations infondées sur le fait que les précédentes attaques à l’arme chimique auraient été commises par le gouvernement syrien, qui aurait déployé du personnel formé aux armes chimiques avant les attaques, et discuté des attaques après-coup, tout cela sans livrer une seule preuve vérifiable.

Il cite un « corpus de preuves, dont des pratiques syriennes passées » sans les détailler, pour affirmer que le régime d’Assad était « au courant des attaques et les avait ordonnées. »

Il affirme que le lancement de l’attaque par les rebelles soutenus par l’occident, un ramassis de milices fascistes, liées à Al Qaïda, est « hautement improbable. » Et cela en dépit du fait que le régime d’Assad avait tout à perdre à mener ce genre d’attaque, lancée le jour même où les inspecteurs des Nations unies commençaient leur travail à Damas. De l’autre côté, les « rebelles, » confrontés à une série de défaites militaires et cherchant absolument à obtenir une aide militaire directe des États-Unis, y avaient tout à gagner.

Le document poursuit, « Nous affirmons que l’opposition n’a pas utilisé d’armes chimiques, » une déclaration qui est contredite par des éléments d’Al Qaïda qui se sont vantés d’avoir obtenu de telles armes et par les conclusions de Carla del Ponte, de la commission d’enquête de l’ONU en Syrie, qui affirmait en mai dernier que l’essentiel des preuves indiquait que l’usage des armes chimiques était le fait des rebelles.

« Nos sources de renseignement à Damas n’ont détecté aucune indication, durant les jours précédant l’attaque, que les soutiens de l’opposition se préparaient à utiliser des armes chimiques, » affirme ce rapport.

Dans le résumé de ce qu’il établit, ce rapport admet que son « évaluation » n’est pas tout à fait une « confirmation, » tout en promettant, « Nous continueront à rechercher des informations supplémentaires pour remplir les blancs dans notre compréhension de ce qui s’est passé. »

En d’autres termes, Washington lance une guerre en s’appuyant sur des affirmations non confirmées et des spéculations qu’il a arrangées en un prétexte pour une agression militaire. De plus, il n’a aucun intérêt à confirmer ses accusations montées de toutes pièces, rejetant l’enquête sur place en Syrie par les inspecteurs de l’ONU comme étant « sans intérêt », au moment même où ils commençaient à interviewer des soldats syriens qui avaient subi les effets des attaques au gaz lancées par les « rebelles ».

Si l’on examine sérieusement le langage de ce rapport, il est clair que c’est un document rédigé par un juriste véreux. Les mots sont choisis avec soin. « Le gouvernement des États-Unis affirme avec une forte conviction » que le régime d’Assad « est responsable de l’attaque » – en d’autres termes, nous n’en sommes pas sûrs.

Il est « hautement improbable » que ce soient les rebelles liés à Al Qaïda qui aient commis cela. Ou bien « il est possible que. » Et les informateurs des services américains « n’ont détecté aucune indication » que les forces de l’opposition soutenues par les États-Unis planifiaient une attaque au gaz. C’est-à-dire que si on continuait à chercher on pourrait trouver ces preuves.

Il ne serait pas possible, sur la base de preuves pareilles, de déclarer quelqu’un coupable d’un banal cambriolage devant un tribunal américain, où l’on exige des preuves au-delà du doute raisonnable. Pourtant le gouvernement des États-Unis propose de se servir de cette justification pour lancer un bombardement sur Damas au cours duquel des milliers de personnes perdront la vie.


Il ne faut pas croire un seul mot de tout cela. Si l’on veut vraiment savoir ce qui s’est passé ce jour-là, il faudrait interroger la CIA, le Mossad et les agents des services secrets du Qatar et d’Arabie saoudite qui arment et dirigent les opérations meurtrières des forces anti-Assad et qui ont joué sans aucun doute le rôle principal dans l’organisation de cette provocation à l’arme chimique pour ouvrir la voie à une action militaire américaine.

Les remarques de Kerry vendredi n’ont fait que souligner que pour être ministre américain des Affaires étrangères, une qualité essentielle est d’être un menteur et un faussaire accomplis. Avec ses manières aristocratiques, Kerry fait vraiment penser à Joachim Von Ribbentrop, le ministre des Affaires étrangères de Hitler, et le contenu objectif de son discours consiste en une arrogance et une criminalité affichées sur toute la planète, dépassant celles du régime nazi allemand.

On peut se dispenser de toute la rhétorique de Kerry sur « l’horreur inconcevable des armes chimiques qui frappent leurs victimes sans discrimination » et sur la prétendue mission spécifique des États-Unis de défendre les « valeurs universelles » et les « principes fondamentaux de la communauté internationale. »

Qui espère-t-il tromper ? L’impérialisme américain est bien le dernier à avoir le droit de prêcher la moralité au Moyen-Orient ou n’importe où ailleurs sur la planète. Au cours des dix dernières années de guerre, il a directement tué des dizaines de milliers d’Irakiens, y compris par l’usage de munitions à l’uranium appauvri et d’obus au phosphore blanc, tout en créant des conditions de vie catastrophiques qui ont coûté la vie à des centaines de milliers d’autres.

Qu’étaient le napalm et l’Agent orange, déployés massivement durant la guerre du Vietnam qui a coûté la vie à plus de 3 millions de personnes, sinon des armes chimiques ? Et c’est l’impérialisme américain, et lui seul, qui a employé l’arme la plus abominable, la bombe atomique, tuant près d’un quart de million de civils japonais à Hiroshima et Nagasaki.

Chaque guerre que l’impérialisme américain a menée au cours de la dernière période s’est appuyée sur des mensonges, depuis l’incident fabriqué du Golfe du Tonkin au Vietnam jusqu’aux armes de destruction massives en Irak. La guerre à venir en Syrie n’est pas une exception.

L’affirmation selon laquelle Washington ne fait que mener une action « limitée » et « adaptée » est complètement fausse, étant donné que la CIA et le Pentagone ont été impliqués au cours des deux dernières années à fomenter une guerre civile et à armer des groupes d’Al Qaïda qui sont en train de démanteler la Syrie. Si le gouvernement Obama voulait vraiment faire cesser ce bain de sang, alors il se retirerait immédiatement de Syrie et cesserait d’interférer dans ses affaires.

Il ne veut rien faire de la sorte évidemment. L’attaque à venir menace la vie de milliers de Syriens. Il faut noter que Kerry qualifie le président syrien Bashar el Assad de « voyou et meurtrier, » reprenant le même langage que celui utilisé pour parler de l’Irakien Saddam Hussein et du Libyen Mouammar Kadhafi. Comme dans leurs cas, les objectifs des États-Unis incluent clairement la chute de son régime et son meurtre ainsi que celui de sa famille.

Si on enlève les mensonges et la démagogie, le discours de Kerry a présenté une doctrine américaine de pure agression. Les intérêts de la sécurité nationale américaine sont en jeu en Syrie, a affirmé le ministre des Affaires étrangères, parce qu’on ne peut autoriser Assad à défier les diktats américains. S’il s’en tire à bon compte, d’autres pays « croiront qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent. » Ce qui est implicite dans cette mise en garde c’est que l’attaque contre la Syrie ne représente que l’antichambre d’une guerre bien plus vaste qui peut embraser l’Iran, la Russie et la Chine ainsi que la planète toute entière.

Bill Van Auken

Article original, WSWS, paru le 31 août 2013

 

.

 

        Comité Valmy   


        Chevènement : « La France n’a pas intérêt à entrer dans une guerre de religion » -Le Parisien

        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article3856

        Valéry Giscard d’Estaing : "Je suis contre l’intervention en Syrie" - Le Point 
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article3855

      Syrie: la lettre ouverte de Bayrou à Hollande - Le Journal du Dimanche
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article3853

        Les Occidentaux vont-ils pouvoir mettre le feu à la Syrie ? - par Jean LEVY
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article3854

        Communiqué du Secrétariat général du « Congrès national arabe »
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article3850

        Les Syriens de Ghouta déclarent que des rebelles soutenus par l’Arabie saoudite sont derrière l’attaque chimique  Decap’actu - 

      http://www.comite-valmy.org/spip.php?article3848

        Alerte ! Les États occidentaux (dont la France) prêts à la guerre contre la Syrie ! 
   

      http://www.comite-valmy.org/spip.php?article3835

        Guerre en Syrie : la réponse des peuples.  Rouge Midi - 

      http://www.comite-valmy.org/spip.php?article3846

        Les leçons d’un « printemps » - Par Ahmed Halfaoui

       http://www.comite-valmy.org/spip.php?article3852

        COMMUNIQUE DE PRESSE:  Syrie : Hollande l’amateur ! par Jacques MYARD, Député de la Nation
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article3857

        SYRIE, une nouvelle guerre à perdre « Les amis de Comaguer »
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article3847

 

.

 

Hollande interpellé par des parents d'élèves sur la guerre contre la Syrie = .

 


..

Intervention militaire en Syrie : la stratégie du chaos
Marc Vandepitte

29 août 2013

Investig'Action - Intervention militaire en Syrie : la stratégie du chaos Ces jours-ci, l’opinion publique est travaillée au corps en vue d’une intervention militaire en Syrie. Une telle intervention était dans l’air depuis un bon moment. La question est de savoir pourquoi elle arrive à ce moment-ci et surtout, quel est son objectif. Tentative de réponse par Marc Vandepitte.

 

 

 


 


G20 : “Syrie : les Européens lâchent Hollande”

Le Figaro 6 9 13

 

"L’Union européenne, membre de plein droit du G20, lâche la France en rase campagne, laissant François Hollande plus isolé que jamais", constate Le Figaro au lendemain de l’ouverture du G20 accueilli à Saint-Pétersbourg par le président russe Vladimir Poutine.

Par la voix des présidents du Conseil européen, Herman Van Rompuy, et de la Commission européenne, José Manuel Barroso, l'UE a rejeté le 5 septembre l'usage de la force en Syrie, souhaitant une solution politique dans le cadre de l'ONU. Une position déjà défendue par l'Allemagne.

Dans son éditorial, le quotidien français estime que.les diplomaties française et britannique s'étant mises hors jeu, l'Union européenne soutient davantage Vladimir Poutine que Barack Obama dans le dossier syrien.

Partager cet article

Repost 0
Published by eva R-sistons - dans Politique France
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Senor Informations
  • Senor Informations
  • : Ce blog, administré par une journaliste-écrivain, Eva, s'adresse aux seniors. Les Médias mentent, ça suffit ! Voici ce qu'on vous cache. Actualité en France, actualité internationale, questions pratiques... Pour contrer la désinformation ! (Abonnement blog, gratuit: Pas plus d'un envoi par jour, regroupant les parutions nouvelles)
  • Contact

Profil

  • eva R-sistons
  • Photo eva à 30 ans. Journaliste (carrière TV,Radio,Presse),écrivain (grandes maisons d'édition,Lauréate Académie Française),divorcée,3 enfants. Humaniste,croyante,citoyenne du monde,femme de paix engagée,gaullienne de gauche.Franco-Russe.
  • Photo eva à 30 ans. Journaliste (carrière TV,Radio,Presse),écrivain (grandes maisons d'édition,Lauréate Académie Française),divorcée,3 enfants. Humaniste,croyante,citoyenne du monde,femme de paix engagée,gaullienne de gauche.Franco-Russe.

Adresse eva R-sistons

Recherche

Autres blogs d'eva

Le site officiel d'eva:

 

 

http///chantaldupille.fr 

 

Parmi les autres blogs d'eva:

 

http://sos-crise.over-blog.com

http://no-war.over-blog.com/

http://eva-communion-civilisations.over-blog.com/

http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com/

http://jeunes.actualité.over-blog.com

 

Livre conseillé 

europe israel david cronin alliance contre nature .

.


Patrick Le Hyaric

(Cliquer sur Patrick pour avoir le livre) 

 

Réedition enrichie et actualisé du livre « GRAND MARCHE TRANSATLANTIQUE : Dracula contre les peuples » La première édition de cet ouvrage avait permis de révéler au grand public les négociations tenues secrètes sur le Grand Marché Transatlantique. Cette réédition actualisée et augmentée de plus de 65 pages donne des éléments nouveaux sur les débats en cours et comporte un chapitre supplémentaire sur la négociation secrète sur un projet de traité international pour la privatisation des services public. A mettre entre toutes les mains pour que le mouvement de résistance populaire contre le TAFTA mette en échec ces funestes projets. ..................................................................................................................... Je commande « Grand marché transatlantique : Dracula contre les peuples » Au prix de 8€ + 2€ de frais de port par exemplaire (valable uniquement pour la France métropolitaine) Soit 10€ X……………. = …………….€ Nom………………………………………..Prénom…………………………………………… Adresse…………………………………………………………………………………………................................................................................................. Ville……………………………………………………………………................. CP…………………..................................................................................... Téléphone……………………….................................................................. Mail ………...........……………………………………………. ..................................................................................................................... Renvoyer ce bulletin sur papier libre accompagné de votre règlement (chèque à l’ordre de l’Humanité) à : L’Humanité, service de la diffusion militante, 5, rue Pleyel, Immeuble Calliope, 93528 Saint-Denis cedex

 

 

Archives

Les articles incontournables

 

2 livres à lire pour comprendre le monde actuel
Tout ce qu'on ne vous dit pas (cliquer sur l'image)
(NB Un chouette cadeau de Noël !)

CSC+EP
.
Le blog à lire pour découvrir ce que les médias cachent
.
La réinformation ici :
.
Mon compte twitter
https://twitter.com/rsistons 

 

 

Comment nous traitons les seniors - Quel avenir pour eux ? (eva R-sistons)

 

Vidéo à voir absolument (10 mn) pour comprendre notre monde (terrorisme)

 

Le spécialiste de géopolitique, M. Chauprade, explique le monde (vidéo)

 

Le 11 septembre expliqué avec humour, vidéo 5 mn à voir absolument

 

Bilan de Sarkozy - Guerres de Hollande : celles de Sarkozy et de l'OTAN

 

Les Grandes Banques ont déclaré la guerre aux peuples, vidéo à voir par TOUS

 

Le Nouvel Ordre Mondial pour les "Nuls", voici ce qu'il nous prépare

 

La crise pour les Non-Initiés: Causes, mécanismes, conséquences


Clefs pour comprendre les changements en Libye, Côte d'Ivoire, Syrie.. (eva R-sistons)

 

Vidéo à voir par tous, le message du magistrat Serge Portelli. Alerte !

 

Vidéo qui montre en quelques mn ce que la France devient. A voir par tous

 

L'horreur du capitalisme financier, vidéo extraordinaire, claire (TV belge)

 

Le terrorisme n'est pas islamiste mais fabriqué par le FBI - Super vidéo

 

La France de Sarkozy capitule devant l'Allemagne de Merckel - UE contre les peuples

 

 


phytomortier

L'argent Colloïdal, la médecine naturelle et ses multiples bienfaits

Se procurer ce  remède naturel bienfaisant, et aussi de l'huile

essentielle de Ravintsara et de tee-tree - et un kilo au moins de

tisane aubépine (seul remède efficace contre la peste)

 

 
.

servisphere.com

 
troc, échanges, partage, dons..

 

Le réseau d'entraide gratuit: Gardez bien cette adresse ! Trocs, dons..



SEL: Pensez au SEL, le Système d'Echange Local, pour faire des économies

 

 

 

 

.

A mes Lecteurs et à mes Lectrices Seniors. Lisez l'Info sur Internet !

Comment nous traitons les seniors - Quel avenir pour eux ? (eva R-sistons) 

Danièle, retraitée, handicapée, fait une manif à elle seule ! Un modèle !
La délinquance, c'est quoi ? Et cela sert qui ? Remettre les pendules à l'heure
Le système actuel d'argent-dette, super vidéo pour tout comprendre
"Diaporama" pour comprendre les enjeux de la géopolitique. Super vidéo !
Géopolitique: La question russe, vidéo de 19 mn (Aymeric Chauprade)
Senior Information: Non au détricotage du programme gaullien du CNR
Austérité pour tous, mais scandaleux train de vie de Sarkozy à nos frais
Dépendance:Assurance privée obligatoire? Juteuse pour Guillaume Sarkozy?
Comment à l'étranger on voit Sarkozy (télé suisse), vidéo décapante !

Qu'est-ce que le Nouvel Ordre Mondial qui se substitue aux Nations ?

L'atlantisme, source des problèmes du monde. C'est un totalitarisme (+ vidéo)

Haarp, "l'arme climatique". Russie victime ? 2 posts (Français, Espagnol

Tout savoir sur la puce RFID qu'on devrait nous implanter. Contrôle,fichage

A savoir: C'est la CIA qui finance la construction européenne (Historia)

Les traînées blanches dans le ciel, alerte ! "Chemtrails" toxiques pour tous

La politique de Sarkozy: Profits CAC40 accrus, au détriment des Français

Constitution européenne: Dispositions inquiétantes qu'on a cachées

L'Union Européenne: C'est le 4e Reich ! Dominé par l'Allemagnre

Opération 7 décembre : Initiative internationale contre les banksters

De la Shoah à la "Shoah" planétaire (guerre mondiale, de religion..) ?

Les réseaux de l'horreur: Pédophilie (Dutroux..), satanisme, scandales..

Les animaux malades du capitalisme, torturés - Elevage industriel

Alerte chemtrails ! Traînées blanches dans le ciel, une réalité dangereuse !

Qu'est-ce que le Nouvel Ordre Mondial qu'on prépare ? Par eva R-sistons

Strauss-Kahn, une catastrophe pour la France et pour la Gauche (eva R-sistons)

Révolutions de couleurs (entre autres) fomentées par la CIA (vidéo)

Comment on vous manipule (via les Médias aux ordres du pouvoir)

Monnaie,finance,FED n'auront plus de secrets pour vous (vidéo dessin animé)

Manipulation des Médias, désinformation, propagande. Médias et CIA

Pour vos vacances, 5 ouvrages à lire, conseillés par eva R-sistons

Les Indignés: Carte de la mobilisation - Comment s'indigner ? (eva R-sistons)

Abus sexuels, notamment sur les enfants (Vidéo, film de Karl Zéro)

Tragédie... grecque. Faillite via les Banques. TB vidéo: La stratégie du choc

Que signifie la "mondialisation" imposée aux peuples ? Par eva R-sistons

Lettre (superbe) à ceux qui se résignent au pire

Ex Gouverneur J. Ventura: "Vous contrôlez notre monde.. pour le détruire"

Qu'est-ce que le Club Bilderberg qui conçoit le Nouvel Ordre Mondial ? (vidéos)

La vérité sur la "démocratie" (Pr Chouard, vidéo) - Tirage au sort ?

Libye: Ce n'est pas une guerre humanitaire pour protéger les civils (vidéo)

Attentat, crise, choc de civilisations en préparation: Monde fou ! (eva R-sistons)

Citations célèbres, notamment d'Einstein - La science devient criminelle

Non seulement ils bombardent l'état souverain Libyen, mais ils le volent !

Copé qui veut être Président de la République a de "jolies" relations !

Patrimoine : La France veut-elle privatiser ses forêts ?

Le « massacre » de Tienanmen était un mythe !

Alertes sous-traitance nucléaire - et gaz de schiste contre santé, air, eau..

Norvège et ailleurs: La lutte contre la Droite raciste haineuse doit être engagée

Libye, Côte d'Ivoire.. puis Algérie, Syrie.. La logique des évenements (eva)

Qui est à l'origine de la dette qui empoisonne nos vies ? Tout savoir

Les atteintes répétées du gouvernement aux droits des malades

Alerte ! La dictature européenne se met en marche ! Explication.

A l'origine de la dette, de la crise en France : Pompidou, Giscard !.

Fausses Révolutions pour la démocratie. "Droit" d'ingérence, guerres "humanitaires"

Les Observateurs de France24: Au service de l'Empire US et des guerres (eva)

(médias et situation internationale)

La dictature du Nouvel Ordre Mondial sur la Grèce et.. sur toute l'UE (eva)

Syrie: Tout ce qu'on ne vous dit pas dans les médias menteurs. Effrayant !

Les Islandais se sont débarrassés avec succès de la mondialisation financière

L'Histoire de France et les Empires, vidéo : 2 formidables heures avec F. Asselineau

Un Lecteur dit ce qu'il pense de Nicolas Sarkozy (eva R-sistons aussi)

On vous ment ! Le terrorisme islamique n'existe pas en France

Le vrai Kadhafi, à partir de documents anciens. Un grand dirigeant !

Diminuer votre consommation de carburant : Tous les conseils

Les expériences secrètes de la CIA : Vidéo passionnante !

Les clefs pour comprendre les évenements majeurs de l'Actualité (eva R-sistons)

Guerre contre la Syrie: Tous les mensonges (massacres, images, analyses..)

Comment l'Occident déstabilise les pays hostiles et sème le chaos

Propagande de guerre (les règles) et manipulation des masses

Gbagbo n'est pas un criminel mais un démocrate. Vrais criminels pas jugés à La Haye

26 vérités sur le groupe État islamique EI qu’Obama veut vous cacher


 

 

  http://molex.unblog.fr/2010/10/17/

(Conditionnement par les Médias)

desinformation.jpg