Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 03:11

 

,

retraite-images.jpg

Retraites - Vieillit-on plus longtemps ? NON ! On nous ment ! en voici la preuve

lundi 15 décembre 2014, par visiteur (Date de rédaction antérieure : 19 octobre 2010).

VIEILLIT-ON PLUS LONGTEMPS ?

Voici la preuve que
 
L'argument fondamental du pouvoir pour détruire nos retraites
est un mensonge éhonté, une gigantesque manipulation,
que tout le monde doit dénoncer partout où il peut.
 
Bonjour à toutes et à tous,
Souvenez-vous : avant la "crise", le pouvoir nous faisait une propagande gigantesque pour nous imposer les fonds de pension en lieue et place de notre bon vieux système de retraites par répartition.
 
Bien sûr, avec la "crise", tout le monde a dû admettre qu'il était bien peu prudent de jouer nos retraites à la bourse. Aussi, pour imposer par la force ses fonds de pension, le pouvoir détruit autant qu'il le peut nos retraites par répartition.
 
Le 7 septembre 2010, j'écrivais un article que voici :

 

« On vieillit plus longtemps ! on vieillit plus longtemps ! », ils n’ont que ça à la bouche, tous ceux qui sont en train de nous détruire notre sécu, et nos services publics, et nos retraites, etc.

Mais, quand ils auront tout détruit, l’espérance de vie va très vite cesser d’augmenter pour se mettre à diminuer très rapidement.


Pour preuve, s’il en fallait une, regardez en Russie :

 

Quand l’URSS a été détruite et que tous les avantages acquis (vraie sécu, vraies retraites, etc.) ont disparu les uns après les autres, l’espérance de vie s’est mise à baisser énormément. À tel point, qu’après 1992, en 10 ans, l’espérance de vie des Russes a baissé de 10 ans !

Le 10 septembre 2010, le comité Valmy publiait sur son site un article de Jean-Yves Crevel confirmant tout à fait ce que j'avais prévu, à ceci près que ça fait déjà au moins deux ans que l'espérance de vie a commencé à reculer. Cet article est essentiel. Il est l'argument massue pour motiver la population à se battre pour sauver son système de retraites. Voici cet article :

L’argument pour reculer l’âge de départ à la retraite bientôt périmé - Jean Yves Crevel

Le grand secret : L’espérance de vie recule !

 

Dans un même ensemble, tous les pays de l’UE reculent l’âge de départ à la retraite. Cela ne signifie évidemment pas qu’ils auraient tous été incompétents, en même temps, au point que tous auraient négligé de s’assurer du financement de leurs systèmes de retraite. Aussi grotesque soit-elle, c’est pourtant la version officielle, le dogme.

La vraie raison de cette précipitation tient simplement à cette courte péremption, à la terrible faiblesse de l’argument massue, répété en boucle : il faudrait travailler plus longtemps parce que l’espérance de vie augmente… Imparable ! Que répondre à cet argument chic et choc ? Rien, il faudrait donc se soumettre à défaire en 2010 ce qui a été mis en place en 1945, parce qu’on ne pourrait plus assurer dignement les vieux jours ni de nos parents, ni de nos grands-parents, alors que la productivité a été multipliée par trois entre 1945 et 2010 ?

L’argument de l’allongement de l’espérance de vie est indispensable pour masquer le scandale de cette incohérence économique. Le hic, c’est que tous les indicateurs sont au rouge pour signaler qu’il est parfaitement mensonger : en réalité, l’espérance de vie a cessé de s’allonger depuis au moins deux ans pour maintenant amorcer un recul qui risque de s’accélérer.

 

A titre d’illustration, voici trois informations très peu relayées :

 

En France : La Croix du 23/12/2009 : L’espérance de vie des femmes a légèrement reculé en 2008. L’an dernier, 542 575 décès ont été constatés en France selon l’Insee, un chiffre en hausse de 2,1 % par rapport à 2007.

Aux USA : WASHINGTON POST du 22/04/2008 : Pour la première fois depuis 1918, une proportion significative des femmes américaines voient leur espérance de vie diminuer", rapporte le quotidien. Telle est la conclusion d’une étude menée par l’université de Washington dans mille comtés du pays, représentant 12 % de la population féminine.

En Afrique : "RFI du mardi 24 novembre 2009 : la durée de vie moyenne d’un Africain ne dépasse pas les 53 ans. Et elle n’est plus que de 50 ans en Afrique du Sud où l’espérance de vie a reculé de 12 ans en moins de vingt ans.

 

L’allongement de l’espérance de vie n’a donc concerné que les quelques générations qui ont bénéficié des progrès de la médecine sans que ce bénéfice ne soit annulé par les conséquences de la malbouffe, de la pollution, des pandémies modernes et juteuses, sans parler des expérimentations pharmaceutiques en vraie grandeur…

 

C’est fini ! Désormais, la durée moyenne de vie recule. Voilà pourquoi il est indispensable aux financiers, ceux qui contrôlent par la corruption les institutions européennes, d’utiliser l’argument fallacieux de l’allongement de la durée de vie, avant que la vérité n’éclate.


Enfin, le recul de l’âge de départ à la retraite ne signifie pas un allongement de la durée du travail, mais globalement, un transfert de charges du système de retraite vers l’assurance chômage ou la protection sociale. Pour que la réforme produise réellement un allongement du travail, il faudrait… du travail, ce qui impliquerait de relancer l’activité. Quand le FMI  et l’UE imposent un ralentissement de l’activité et une réduction massive du pouvoir 4d’achat, on ne voit pas comment le travail reviendrait dans ces conditions.

 

La constitution européenne a été rebaptisée "Traité TUE". Faut-il y voir un clin d’œil ? Un message codé ? Une sinistre blague ?

 

Ce qui est certain, c’est qu’il est urgent d’en sortir !

Note de do : Cet article serait parfait s'il ne s'y était glissé une légère erreur. Je cite : « la productivité a été multipliée par trois entre 1945 et 2010 » Bien mieux que ça : en ce moment, grâce au progrès scientifico-technique, notamment les ordinateurs, la productivité du travail double tous les dix ans ! La productivité a été multipliée par quatre en 20 ans ! (entre 1990 et 2010).

Bien à vous,
do
http://mai68.org

Post-scriptum :


1°) Et de toutes façons, il n’y a aucun problème de retraites :

http://mai68.org/spip/spip.php?article959

 

2°) Nous ne nous battons pas seulement pour les retraites, nous voulons aussi retrouver une vrai Sécurité Sociale digne de ce nom, comme après mai 68. Nous voulons retrouver aussi de vrais services publics. Nous revoulons nos vieux PTT, notre EDF-GDF, notre bonne vieille SNCF, etc. Par conséquent, nous devons refuser que les directions syndicales amenuisent notre mouvement de contestation en le limitant aux retraites. Nous devons imposer nos slogans. La retraite ne suffirait bien sûr pas à nous motiver comme nous sommes motivés. En fait, c'est un ras-le-bol général. Et cela doit se savoir, cela doit être officiel, nos slogans ne doivent pas parler que de nos retraites. Ils doivent aussi parler de tout le reste. Mais pour cela, il nous faut retrouver la parole. cette parole ne doit pas être laissée entre les mains des directions syndicales.


3°) Pour gagner vraiment, et sur tous les tableaux, nous ne pouvons pas nous contenter de faire confiance aux directions syndicales. Nous devons diriger nous-mêmes notre mouvement de contestation. Pour cela, il nous faut l'auto-organiser en une coordination commune à tous les secteurs en lutte. Ainsi nous reprendrons aussi la parole au lieu de la laisser exclusivement aux grands chefs syndicaux. Autre avantage d'une coordination : dans une intersyndicale, les non-syndiqués ne sont pas du tout représentés ; or, ce sont eux les plus nombreux, et de loin ; dans une coordination, les non-syndiqués sont représentés, et selon leur juste poids !


COORDINATION MODE DEMPLOI :


http://mai68.org/spip/spip.php?article1081

ou : http://vlr.chez.com/textes/coordination.htm

ou : http://lacarmagnole.free.fr/textes/coordination.htm


Faire circuler ce message partout où vous pouvez. Il y a urgence. Merci !

5 Messages de forum

  • Guillaume Sarkozy, futur bénéficiaire de la contre-réforme des retraites ?

    Selon Médiapart, la contre-réforme va conduire à l’asphyxie financière du régime par répartition et sera donc propice à l’éclosion des fonds de pension. D’ores et déjà sur les rangs, figure le groupe Malakoff Médéric, dont le délégué général n’est autre que Guillaume Sarkozy, le frère du chef de l’Etat.

    http://mai68.org/spip/spip.php?article1593

  • .
  • Les centenaires, se recrutent chez nos parents, la génération des années 20, ceux qui ont brillamment survécu à la guerre, chez les quinqua et les sixta le cancer et les maladies cardio vasculaires font suffisamment de ravages pour limiter les bénéficiaires de la retraite. Quant à la génération des trentenaires et quadra, eux ils cumulent, maladies dues à l’environnement , stress au travail, chômage, mal bouffe, autant de facteurs limitant la durée de vie. Et que dire de nos jeunes qui galèrent tant à trouver un emploi, qui survivent de petits boulots ? Qui parmi tous ces gens qui bouclent difficilement les fins de mois , fins qui commencent souvent le 15, pourra s’offrir le luxe de cotiser à des fonds de pension ? Tous ces gens qui ne peuvent plus s’offrir de mutuelle et encore moins se soigner, tant la sécu se réduit à peau de chagrin, ne feront pas de vieux os. Halte aux mensonges et à la casse sociale et environnementale, la guerre à l’humanité est déclarée par une poignée de profiteurs nantis , NE LES LAISSONS PAS FAIRE ! RÉAGISSONS pendant qu’il en est encore temps.

    Ya Basta

  • Cet article est à mettre derrière l’oreille, reste peut être de l’argumentaire à approfondir.

    • Ce qui est certain c’est que l’on sera plus longtemps malades, presque tout le monde souffrant du cancer ou d’une autre maladie environnementale… Les catastrophes comme celle de FUKUSHIMA ont des conséquences à plus ou moins long terme : contamination de toute la chaîne alimentaire ; et notre santé est déjà menacée du fait des pratiques de l’agrochimie et de l’industrie alimentaire, avec les pesticides utilisés en abondance, par exemple. Science & Vie a publié un article dans le dernier numéro en vente, SCIENCE&VIE N°1149 Espérance de vie : en bonne santé, elle baisse !!!
      .

  • Ce post est à garder de coté, de l’info à peaufiné. Cela peut être très pratique, je vais m’informer avec d’autre source. Si quelqu’un pourrait me renseigner ?

.

Retraites - Vieillit-on plus longtemps ? NON ! On nous ment ! en voici la preuve

.

.

 

retraite-caveau.jpg.

 

.

.

Hollande promet d’augmenter l’âge de la retraite ! (Vidéos 9’’ ; 1’11 ; 11’’)

 

 

.

.

Repost 0
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 19:37

Michèle Delaunay

http://www.gouvernement.fr/gouvernement/michele-delaunay
Delaunay

Lettre ouverte à Mesdames Michèle Delaunay, Ministre chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie et Marie-Arlette Carlotti, Ministre chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion

Mesdames les Ministres,

1/3 des Français auront plus de 60 ans en 2035 dont 1,7 million seront dépendants


Exigez la transparence de la dépendance !


La nécessaire réforme de la dépendance, que vous avez décidé de lancer, passe par un appel préalable à l’engagement de transparence des acteurs du secteur. Les Français ont le droit de savoir et de comprendre comment seront gérées les sommes importantes qui devront être mobilisées auprès des contribuables et des familles.


La transparence de la réalité


Chaque Français a le droit de savoir.

À l’heure où les dépenses pour la dépendance atteignent déjà 35 milliards d’euros :

Les Français doivent savoir que le secteur de la dépendance à domicile est un puissant levier d’emplois et de développement de nouvelles filières économiques. Ces dépenses sociales doivent aussi se transformer en investissements.

À l’heure où la mise à contribution des Français semble à nouveau inéluctable dans un avenir proche :

Les Français doivent savoir qu’il faut exiger de tous les organismes privés et publics de ce secteur une même transparence totale sur l’utilisation des sommes allouées et des prix pratiqués. Rendez transparent, Mesdames les Ministres, le décryptage de ces prix.

À l’heure où plus de 75 % des Français pensent qu’il faut favoriser le maintien à domicile(1) :

Les Français doivent savoir qu’il existe beaucoup de possibilités d’améliorer l’autonomie et le bien être des personnes dépendantes par une meilleure optimisation du rapport qualité/prix des prestations offertes. La perte d’autonomie des personnes dépendantes n’est pas une fatalité.


La transparence des responsabilités


Chacune des parties prenantes doit assumer ses responsabilités.

La responsabilité des Pouvoirs Publics pour :

Contrôler et comparer les organismes sur le rapport entre le prix pratiqué et la qualité du contenu des prestations fournies,

Contrôler le niveau de professionnalisme des intervenants aidants,

Contrôler la traçabilité des aides accordées aux familles,

Contrôler la lisibilité et l’équilibre des clauses de contrats des assurances et mutuelles.

La responsabilité des organismes publics et privés pour :

Rendre compte de la professionnalisation de leurs intervenants aidants,

Rendre compte de la rigueur de gestion de leur organisme,

Rendre compte de la qualité du contenu de leurs prestations.

Il faut une réelle volonté politique pour professionnaliser le secteur et mieux aider un plus grand nombre de personnes.

Après avoir fondé l’Association Nationale pour la Bientraitance, nous nous engageons aujourd’hui dans la création d’un organisme professionnel pour la transparence de la dépendance.

Pierre-Yves CHAMLA

Président de BIEN À LA MAISON,

Organisme privé d’aide à domicile

(1) Baromètre de la dépendance Ocirp, Le Monde, France Info février 2013.

 

http://www.lamaisondelautonomie.com/lettre-ouverte-dependance/

 

Repost 0
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 14:24

 

Retraités : quels avantages ? Quel niveau de vie ? Quelles réformes ?

Créé le 14-09-2012

Autrefois dans la précarité, les retraités ont globalement rattrapé les actifs. Malgré des situations très diverses, leurs avantages fiscaux et sociaux semblent sur la sellette.

 

Quels sont les avantages sociaux et fiscaux des retraités ? (Sipa)

Quels sont les avantages sociaux et fiscaux des retraités ? (Sipa)

Dans son rapport sur la Sécurité sociale publié jeudi 13 septembre, la Cour des comptes a fait valoir que "contrairement a une idée reçue, les retraités sont dans une situation plus favorable que les actifs, notamment les jeunes". Pour les magistrats, "cette situation résulte pour une part de l'existence de nombreux dispositifs fiscaux et sociaux en leur faveur", qui représentent un manque à gagner de 12 milliards d'euros pour les finances publiques. Ils proposent donc d'en supprimer une partie.

Vendredi, Force ouvrière a estimé que ces préconisations revenaient à un "nivellement par le bas". Mais le gouvernement ne rejette pas l'idée de réduire les avantages des retraités. "On peut s'orienter vers quelque chose qui permette aux plus aisés des retraités d'avoir des cotisations de même niveau que les plus aisés des salariés", au nom de la "justice fiscale", a estimé le ministre du Travail Michel Sapin. "Nous devons revoir la fiscalité dans son ensemble, c'est dans ce cadre là qu'on peut envisager une remise à plat de la contribution de chacun", a expliqué de son côté la ministre de la Santé Marisol Touraine.

De quels avantages bénéficient les retraités ?

"De multiples dispositifs spécifiques se sont construits au fil du temps pour permettre aux retraités dont la situation a été longtemps plus que précaire, voire indigne, de disposer de meilleures ressources", explique la Cour des comptes, qui les a listés :

Moins d'impôt sur le revenu. Plus de 7 millions de retraités bénéficient d'abord d'un abattement de 10% sur leurs pensions. C'est l'équivalent de celui accordé aux salariés pour frais professionnels, même si les retraités, par définition, n'en ont aucun. A cela s'ajoute une exonération des majorations de pension pour les personnes ayant élevé au moins trois enfants. Enfin, un million et demi de retraités modestes de plus de 65 peuvent appliquer un autre abattement.

Moins d'impôts locaux. Au-dessous de 835 euros de pensions, les personnes de plus de 60 ans ne paient pas de taxe d'habitation et paient moins, voire aucune taxe sur le foncier.

Moins de CSG et de CRDS. Les pensions de retraite sont soumises à la Contribution sociale généralisée, comme le sont les salaires ou les revenus du capital. Mais le taux qui s'y applique est inférieur : 6,6% pour les 16,2 millions de retraités, contre 7,5% pour les actifs. Pour les plus modestes, ce taux peut passer à 3,8%, voir à 0%. Même chose pour la CRDS. Résultat : un retraité déclarant pour tout revenu 10.024 euros de pension (soit 11.138 euros avant abattement) ne s'acquitte d'aucune CSG, ni CRDS, alors qu'un salarié ayant un revenu net de 11.138 euros doit payer 1.000 euros de CSG et CRDS. Par ailleurs, les retraités ne paient presqu'aucune cotisation d'assurance-maladie. Enfin, 585.000 particuliers employeurs de plus de 70 ans bénéficient d'exonérations sur leurs cotisations.

Les retraités, des situations disparates

Il y a près de 16,2 millions de retraités en France. En 2010, la pension moyenne, tous régimes confondus, s’établissait à 1.216 euros par mois. Mais ces chiffres regroupent des situations très différentes :

Encore beaucoup de retraités pauvres. Selon l'Insee, près d'un million de personnes de plus de 64 ans vivaient sous le seuil de pauvreté en 2009. De 1959 à 2006, le nombre de bénéficiaires du minimum vieillesse (complément de ressources de 777 euros pour un plus de 65 ans quelle que soit sa nationalité, 1.206 euros pour un couple) a été divisé par quatre. Mais au total, il couvrait encore fin 2010 près de 940.000 personnes. Les titulaires du minimum vieillesse ne se répartissent pas également sur le territoire :

Source : Drees et Insee 

Des écarts énormes entre hommes et femmes. La retraite globale moyenne des femmes (y compris les avantages accessoires de retraite, et notamment les pensions de réversion) représente 72 % de celle des hommes. Les écarts se réduisent progressivement, selon la Drees, mais le montant moyen de pension des femmes reste nettement plus faible, avec 899 euros mensuels, contre 1.552 euros pour les hommes en décembre 2010.

Des écarts énormes entre les situations. Le niveau de vie des retraités varie selon leur âge, s'ils sont en couple, et suivant la situation de l'autre membre du couple ( le "droit dérivé" est une pension reversée après la mort du conjoint) :

 

Un niveau de vie global qui rejoint celui des actifs. Avec les Pays-Bas, la France est l'un des seuls pays d'Europe où le taux de pauvreté des plus de 65 ans est inférieur ou égal à celui des 25-54 ans. En 2006, le niveau de vie moyen était de 23.970 euros chez les retraités, contre 23.060 euros chez les actifs. En moyenne, leur patrimoine net était de 252.700 euros en 2004, contre 231.000 euros pour les actifs. "Au total, si les retraités forment un ensemble hétérogène, il s'avère que leur situation financière moyenne a connu une amélioration indéniable et a rejoint celle des actifs, voire peut apparaître plus favorables que celle du reste de la population", résume la Cour des comptes dans son rapport.

Ce qui attend les retraités

Partant de ce constat, la Cour des comptes propose de revoir un certain nombre de dispositifs :

L'abattement de 10% de l'impôt sur le revenu. Sa suppression pourrait rapporter 3 milliards d'euros. Elle mettrait fin à une injustice : la moitié de cette dépense fiscale profite aux 20% des foyers les plus aisés. Mais sa suppression nécessite des aménagements. En rendant imposable ou en augmentant le revenu imposable des centaines de milliers de retraités, elle les rendrait inéligibles à de nombreuses prestations sociales soumises à conditions de ressources : allocations logement, allocations adulte handicapé. 

L'exonération pour les retraités ayant eu plus de trois enfants. La fiscalisation de la majoration qu'ils perçoivent pourrait rapporter 800 millions d'euros.

Le taux de CSG à 6,6%. En alignant son taux sur celui des actifs, 7,5%, pour les pensions les plus élevées, elle rapporterait 1,2 milliard d'euros supplémentaires.

L'exonération pour les particuliers employeurs. La Cour propose de soumettre cette exonération totale de cotisations sociales à des conditions de ressources. Elle serait ainsi maintenue uniquement pour les moins aisés.

La cotisation d'Assurance maladie. La cour des comptes propose que les retraites complémentaires et les pensions de base soient taxés à 1% (au-dessus d'un certain seuil pour les pensions).

La fiscalité locale. A plus long terme, la Cour évoque une suppression de la fiscalité fondée sur les critères d'âge. Ainsi, les retraités au-delà de 65 ans seraient tous soumis à la taxe d'habitation et à la taxe foncière.

Le minimum vieillesse. La Cour propose de repenser un certain nombre de points de ce dispositif. Notamment son mode de financement. Aujourd'hui, il coûte 3,45 milliards d'euros par an, et n'est financé que par la dette sociale, explique la Cour. "C'est-à-dire par les générations futures".

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20120914.OBS2472/retraites-quels-avantages-quel-niveau-de-vie-quelles-reformes.html#xtor=EPR-3-[Actu17h]-20120915

Repost 0
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 03:54
JPEG - 187.4 ko
Notre temps

n° 472, avril 2009, pages 74 et 75

http://www.famidac.fr/article2264.html

 

2003 : Des petites communes favorisent l’accueil familial

 

18 novembre 2003 - France 3, Région Sud > actus > SUD actus - Mauroux (Lot), article repris sur le site agevillage.com :

De toutes petites communes choisissent de privilégier l’accueil familial pour leurs ressortissants très âgés

Trop petites pour pouvoir prétendre à une maison de retraite, certaines communes rurales organisent elles-mêmes l’accueil familial des personnes âgées, formule intermédiaire entre l’aide à domicile et les établissements spécialisés. Guy Delbès, le maire de Mauroux, petit village lotois de 420 habitants, a été le plus fervent promoteur des "Jardins des Aînés", un hébergement de proximité, ouvert le 1er novembre 2003, où deux familles d’accueil accueillent chacune, dans deux maisons mitoyennes, jusqu’à trois personnes âgées.


La famille loue le 1er étage tandis que les personnes âgées disposent chacune d’une chambre avec sanitaires au rez-de-chaussée, ainsi que d’une salle commune. Ce sont elles qui rémunèrent l’hôtesse, à hauteur d’environ 750 euros par mois et par pensionnaire, soit beaucoup moins que dans une maison de retraite.


S’inspirant d’expériences similaires, la mairie a décidé en 1999, avec le concours d’une société HLM et du conseil général, d’acquérir un terrain et de faire construire une résidence qu’elle gèrerait elle-même.


Tous originaires du coin, Raymond, Martou, Marie et Yolande en sont les premiers locataires. "Je suis venu ici parce que je suis tout seul. En plus, j’avais des escaliers chez moi et je n’y vois pas clair", explique Raymond, 88 ans. De l’autre côté de la table, Léa, 6 ans, feuillette "Le Livre de la Jungle", tandis que sa sœur Emma, 3 ans, gesticule bruyamment. "Elles viennent nous distraire", s’amuse Martou. "Ca apporte autant aux enfants qu’à eux", assure Véronique Alberto, la mère des deux fillettes, recrutée par la mairie pour assister les pensionnaires, assurer leurs repas, ainsi que l’entretien du linge et du logement.


"Ils vont chercher les enfants à l’école, les gosses leur disent papy : ils n’en ont jamais tant vu !", s’amuse Guy Delbès. Outre le mélange des générations, les "Jardins des Aînés" présentent l’atout d’associer deux familles d’accueil, leur permettant de se relayer quand l’une d’elles part en congé et d’alléger ainsi leur tâche. Garante du projet


Pour Etienne Frommelt, président de l’association Famidac, il est "souhaitable que les mairies favorisent l’accueil familial". Lorsqu’on place en maison de retraite une personne encore relativement "valide et éveillée", on voit son état décliner dans les 15 jours, alors que plongée dans le bain familial, elle est stimulée et sa santé maintenue, estime-t-il.


"Dans un département âgé comme le Lot, les structures existantes ne suffisent pas à répondre à la demande et une telle solution nous soulage", renchérit le directeur de la maison de retraite de Puy-L’Evêque, à une dizaine de kilomètres de Mauroux. Pour Joël Palma, "cette formule s’adresse à des personnes qui ne sont pas trop dépendantes, mais elle permet de maintenir la personne âgée dans son cadre de vie habituel tout en lui offrant le confort social et sanitaire".


Pour le conseil général, il s’agit d’"encadrer" l’accueil familial, parfois terni par des histoires de maltraitance. Selon le secrétariat d’État aux personnes âgées, qui "aimerait voir se développer l’accueil familial", quelque 9.000 familles accueillent aujourd’hui 12.000 personnes âgées ou handicapées.


La différence, dit-on au conseil général, c’est qu’ici "la mairie est garante du projet" : c’est elle qui gère le dispositif et recrute les familles, s’assurant de l’expérience gérontologique et des qualités humaines de l’hôtesse. C’est aussi elle qui prend le risque d’être poursuivie en cas de difficultés entre l’accueillant et l’accueilli, fait toutefois remarquer M. Frommelt.


Dorothée MOISAN (AFP)



 

NB : Cette journaliste a schématisé mes propos (voir ci-dessous)... Comme elle me parlait de communes employant des accueillants, je lui ai répondu qu’il est préférable rester dans le cadre de la loi :

  • la municipalité loue des logements aux accueillants
  • ces accueillants sont salariés de leurs accueillis et contrôlés par le Conseil Général.

A défaut de pouvoir se doter de leurs propres maisons de retraite, certaines municipalités envisagent de développer l’accueil familial en se lançant dans des projets immobiliers adaptés à cette activité. Rien n’empêche des promoteurs immobilier de leur proposer des réalisations "clés en main".


Mais l’intervention d’un tiers pour le recrutement et la formation d’accueillants familiaux comme pour le placement d’accueillis ne me semble pas souhaitable : ce tiers pourrait être considéré comme "employeur de fait" des accueillants, pénalement responsable de tous les aléas des accueils. Et la commune est liée, pour plusieurs décennies, par des engagements difficiles à renégocier. A mon avis, il vaut mieux rester dans des relations "normales" :

 

  • la commune pilote le projet immobilier (qui peut être réalisé par une société HLM ou tout autre constructeur), puis propose ces logements à des accueillants ou futurs accueillants
  • le Conseil Général agréé les accueillants familiaux, les forme, contrôle leur activité et assure le suivi médico-social des accueillis
  • les accueillants restent libres du choix des personnes à accueillir et responsables de leurs actes. Ils versent un loyer fixe, quels que soient les aléas de leur activité.
  • en cas de problème, ces logements peuvent être loués à des locataires "ordinaires", non accueillants...

Étienne Frommelt

Autre article sur cette initiative : "Ici, c’est un lieu de rires, d’échanges et d’amour" - MAXI n° 940

 

..

JPEG - 150.2 ko
http://www.famidac.fr/article2330.html




Repost 0
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 06:04

 

 

 

 

 

Et le Nouvel Ordre Mondial (le NOM),

c'est-à-dire le projet des Maîtres du Monde pour l'humanité,

prévoit l'euthanasie des retraités,

car gênants :

Trop coûteux,

piètres consommateurs,

souvent malades, etc

 

Voir ce que dit Jacques Attali,

l'ambassadeur du NOM en France,

dans ses Conversations d'Avenir

qu'on peut encore écouter sur Public Sénat.


Pourtant, les retraités votent "bien",

pour Sarkozy par exemple,

c'est-à-dire contre leurs intérêts

et contre celui de leurs enfants.

 

Si on a la chance d'avoir un  travail,

on travaillera de plus en plus tard,

usé par les normes nouvelles,

la souffrance au travail,

et quand on arrivera à la retraite,

après avoir cotisé dans le Privé

(c'est Guillaume le frère de Sarkozy, Assureur,

qui a hérité du pactole,

le Clan Sarkozy se porte bien),

il ne restera plus...

qu'à être euthanasié !

 

Notre société ultra-libérale

est devenue folle,

scandaleusement barbare !

 

eva R-sistons

 

.

Repost 0
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 20:05

 

30/12/2011 | 07:00 | Derek Perrotte | 2commentaires

Les dispenses de recherche d'emploi des chômeurs seniors supprimées

Créée en 1984, les dispenses de recherches d'emploi pour certains chômeurs seniors vont disparaître au 1 er janvier.

C'est la fin d'un système qui aura permis pendant trente ans

aux chômeurs âgés d'attendre la retraite

et à la France de baisser artificiellement

le nombre officiel de chômeurs.


A compter du 1 er janvier, le dispositif de dispense

de recherche d'emploi (DRE), dont les bénéficiaires

touchent leurs droits à allocations chômage

mais ne sont pas comptabilisés dans les statistiques

de demandeurs d'emploi,

sera supprimé :


il continuera à s'appliquer au « stock »

- 165.000 bénéficiaires fin octobre (voir graphique) -,

mais plus aucune entrée ne sera possible.



Le dispositif avait été mis en place en 1984 pour les chômeurs de plus de 57 ans et demi, puis élargis en 1999 et 2002 à une petite partie des plus de 55 ans. A défaut d'une politique active de maintien et de retour dans l'emploi, il a longtemps constitué, avec les préretraites, l'outil privilégié pour permettre aux seniors de faire le lien entre leur sortie de l'emploi et l'ouverture de leurs droits à la retraite.

 

Avec le papy-boom du début des années 2000, le dispositif DRE a atteint un pic en 2005 et 2006, où il fluctuait autour de 410.000 bénéficiaires.


Cette même année 2005 marquera un tournant. Confronté à un taux d'emploi des 55-64 ans qui ne franchit pas la barre des 40 % et reste très en deçà de la moyenne européenne, le gouvernement change de logique et lance le plan pour l'emploi des seniors 2006-2010, qui renforce l'accompagnement et les incitations à la reprise d'activité. Dans le prolongement, en août 2008, la loi sur les droits et devoirs des demandeurs d'emploi prévoit la suppression progressive des DRE, avec chaque année un relèvement de l'âge d'accès (60 ans en 2011), jusqu'à l'extinction en 2012. Ces trois dernières années, le nombre de DRE à ainsi été divisé par deux, pour retomber à 165.000.

Double effet négatif

Sur le fond, la suppression de la DRE vise à pousser à la reprise d'emploi des seniors, a fortiori avec le recul de l'âge légal de départ à la retraite. Problème : la crise fait pour l'instant voler en éclats cet espoir. « La mesure arrive à contretemps. Le problème actuel n'est pas de pousser les gens à chercher un emploi mais de leur en trouver un », résume Laurent Berger (CFDT). Alors que le chômage des seniors atteint des records et progresse particulièrement vite, l'impact à court terme de la suppression des DRE risque ainsi d'être doublement négatif : elle gonflera le nombre de chômeurs, puisque les seniors qui auraient pu en bénéficier seront comptabilisés par Pôle emploi, et elle entraînera un surcroît de travail pour les conseillers, qui devront les suivre.


Financièrement, elle ne changera rien pour Pôle emploi, ni pour les chômeurs seniors, ces derniers touchant leurs droits à allocation dans les mêmes conditions qu'ils soient dispensés de recherche ou pas. « Mais il ne faut pas sous-estimer l'impact psychologique. Ce n'est pas la même chose d'attendre la retraite sans pression que de l'attendre en sachant que Pôle emploi va vous pousser à rechercher des emplois qui n'existent pas », note Maurad Rabhi (CGT). Ce dernier craint en outre que la fin des DRE, couplée à la menace d'être radié de Pôle emploi en cas de refus de trois offres raisonnables d'emploi, « n'amène à pousser des seniors à accepter des sous-emplois ». La loi de 2008 prévoyait que le gouvernement produise avant le 30 juin 2011 un rapport mesurant l'impact sur le retour à l'emploi des seniors de la suppression des DRE. Il n'a pas encore été remis.

DEREK PERROTTE, Les Echos
Repost 0
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 10:07

Retraite : Xavier Bertrand confirme le passage à 41,5 années de cotisation

latribune
.
, Le mardi 5 juillet 2011, à 8h 42

C'est désormais officiel.Xavier Bertrand a annoncé ce mardi l'allongement, pour la génération née en 1955, de la durée de cotisation à 41,5 ans pour obtenir une retraite à taux plein. Le ministre a ajouté, sur Europe 1, qu'il publierait un décret en ce sens parce que c'est logique et nécessaire pour préserver l'équilibre de notre système de retraite.

Lefigaro.fr avait annoncé dimanche que le Conseil d'orientation des retraites (COR) devait rendre un avis en ce sens, lors de sa prochaine réunion ce mercredi.

Un résultat qui serait somme tout logique puisque, depuis la Loi Fillon 2003, la durée de cotisation est corrélée à l'évolution de l'espérance de vie afin que l'on passe toujours la même proportion de sa vie en retraite. Or, d'après les chiffres de l'Insee, l'espérance de vie aurait gagné un an en l'espace de quatre ans. Si le Gouvernement applique ses propres consignes à la lettre, il devrait donc porter la durée de cotisation à 166 trimestres. Il n'est toutefois pas obligé de faire passer le décret tout de suite, alors que vendredi dernier est entrée en vigueur la réforme des retraites, signant la fin de la retraite à 60 ans .

Pour l'instant, la durée de cotisation atteint 41 ans pour ceux nés en 1952, 41 ans et 3mois pour ceux nés en 1953 et 1954. Pour tous les gens nés après le 1er janvier 1958, les 41,5ans étaient déjà quasimment actés, sauf changement de tendance brutal dans la courbe de l'espérance de vie.


Cette nouvelle décision concernerait donc tout particulièrement les générations nées en 1955, 1956 et 1957.

Pour ceux nés à compter du 1er janvier 1956, ils écoperaient d'une double peine puisqu'ils sont également les premiers à devoir travailler jusqu'à 62 ans, voire 67 ans pour obtenir le taux plein automatique.
Pour rappel, la durée de cotisation représente le nombre de trimestres de travail qu'il faut avoir validé afin d'avoir le taux plein, c'est-à-dire une retraite sans pénalité.

.

 

Retrouvez cet article sur La Tribune.fr


Immobilier : la bulle va-t-elle éclater ?
Après la retraite à 62 ans... la durée de cotisation à 41,5 ans
Immobilier de luxe : les surprises des soixante villes les plus chères du monde
Immobilier : les étrangers, l'explication facile à la flambée des prix parisiens ?
Les riches sont-ils généreux dans votre région ?

 

.

http://fr.finance.yahoo.com/actualites/Retraite-Xavier-Bertrand-latribune-1168607729.html

 

.

 

Reçu d'un Lecteur :

 

.

Voici le commentaire que je viens de faire sur le dernier blog de NDA à propos de la retraite:
 

Il est vrai que les régimes de retraite posent un problème d’équilibre entre le nombre des cotisants et le nombre des prestataires. Le rapport Cotisants/Allocataires a beaucoup baissé. Mais si, par une relocalisation de l’emploi, plus d’exportations, nous réduisions le chômage à la moitié ou au tiers de ce qu’il est, ce qui est possible comme dans les années 60, nous n’aurions pas les mêmes difficultés

Nous devons connaître et comprendre les réalités économiques, mais nous devons y répondre par une politique hardie nous conduisant à créer par nous-mêmes plus de richesses à redistribuer, lutter contre la prédation financière sur les producteurs pour faire tourner l’économie comme il conviendrait.

Le secteur financier a pris le commandement du monde et exagère ses prélèvements pour les jouer au casino de la bourse, bien souvent aux dépens des petits épargnants de plus en plus souvent plumés par des coups d’accordéon organisés, contrôlés.

Il faut sortir du « tout libre échange » rééquilibrer l’emploi et les salaires qui financent la retraite.

Cela doit nous conduire à refuser de poursuivre jusqu’au bout une politique mondialiste qui nous détruit parce que nous étions et sommes encore socialement plus avancés que les autres.

Oui, mon cher président, vous avez raison de dire « Voilà où mène l’acceptation de l’injustice et du renoncement : à l’esprit de Vichy… » qu’ hélas j’ai bien connu. Ce régime préférait tout simplement conduire lui même les « réformes » comme les arrestations des juifs et des patriotes, plutôt que se le faire imposer par l’Allemagne. On sait comment cela s’est terminé.

Nous ne sommes plus occupés et nous pouvons encore réagir devant notre indignation.

Pour vous donner du cœur, je vous invite à écouter un chant qui m’avait fait pleurer d’émotion quand je l’entendis à la BBC pour la première fois fin 1943


http://www.youtube.com/watch?v=sUZWlf_vuKg

 

.

.

Salaire annuel de Lagarde au FMI: 551.700$


La nouvelle directrice générale du Fonds monétaire international touchera un salaire de 551.700 dollars annuels, a annoncé l'institution. Le FMI a publié son contrat de travail, qui prévoit un salaire de base de 467.940 dollars par an et une allocation pour frais de représentation (sans justificatifs) de 83.760 dollars par an, soit un total de [...]

Lire la suite

 

.

.

 

 

.
Repost 0
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 03:35

 

" Le fait de prendre ma retraite a été plus ou moins comme un couteau sur la gorge : la loi pour la retraite des mères de 3 enfants n’existera plus en juillet, et je suis dans ce cas-là. Je peux certes choisir de travailler jusqu’à 67 ans pour toucher une retraite plus conséquente, mais qui peut se projeter dans 12 ans ? Pas moi en tout cas ! J’ai donc pris la décision de partir plus tôt que prévu. Aujourd’hui, je me sens très en colère contre cet Etat qui change les lois et m’oblige de ce fait à chambouler ma vie ! Mais je me sens aussi au bout du rouleau niveau fatigue. Et puis j’en ai un peu assez de ne pas avoir de temps pour faire certains loisirs. Sans compter qu’au mois de mai, je vais avoir un petit fils, et j’aimerais pouvoir être libre au cas-où ! »


Ce témoignage d’une salariée mère de famille illustre tristement ce que représente, pour des centaines de milliers de travailleurs de notre pays, la réforme des retraites imposée à l’automne dernier par le gouvernement, et dont l’une des mesures les plus emblématiques prend effet aujourd’hui : le début du report, à raison de quatre mois par an, de l’âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans et le report de 65 à 67 ans pour pouvoir bénéficier d’une retraite à taux plein.


Je me suis battue contre cette réforme, notamment en proposant un referendum, parce qu’elle est d’une injustice choquante pour la très grande majorité des Français.


Elle pèse en effet quasi-exclusivement sur les salariés. Reporter l'âge légal d’ouverture des droits à la retraite de 60 à 62 ans pour ceux qui ont les trimestres suffisants et reporter à 67 ans l'âge auquel on peut prétendre à une retraite à taux plein (c'est-à-dire sans pénalités si on n'a pas tous ses trimestres de cotisations), c'est taxer les salariés et préserver les revenus du capital qui doivent pourtant leur existence et leur accroissement au travail des salariés. Le gouvernement a en fait créé un impôt sur le travail et ne demande pas l'effort correspondant aux actionnaires des banques et des grandes entreprises.


La deuxième injustice choquante de cette réforme c'est le sort qui est fait aux femmes. Elles subissent déjà, durant leur carrière professionnelle, une inégalité salariale totalement inacceptable et qui se perpétue dans les niveaux de pension de retraites (38% d'écart entre les retraites des femmes et celles des hommes). Le report à 67 ans de l'âge pour obtenir la retraite à taux plein va aggraver leur situation puisqu'elles ont des carrières incomplètes qui rend difficile l'obtention du nombre suffisant de trimestres de cotisations et obligera nombre d’entre elles à travailler jusqu’à 67 ans.


La troisième injustice, c’est celle subie par les salariés exposés à des métiers pénibles puisque le gouvernement et la majorité UMP ont refusé d’engager même la discussion sur la reconnaissance de professions comportant des conditions de travail pénibles (exposition à des produits dangereux, horaires décalés, fatigue physique intense, etc.)

 

La quatrième injustice, c’est celle qui frappe les ouvriers et des employés ayant commencé à travailler jeunes. Ils vont être obligés de travailler plus longtemps alors même qu’ils auront une durée de cotisation dépassant les 40 annuités et que ce sont eux qui ont les métiers les plus pénibles.


La cinquième injustice, c’est celle que vont subir les salariés en fin de carrière : le taux d’emploi des seniors en France est parmi les plus faibles d’Europe. Le report de l’âge légal de départ à la retraite ne fera qu’aggraver cette situation.



Pourtant, d’autres solutions existent

pour assurer la pérennité de notre système de retraites.


 

L’ordre social juste que je veux instaurer en France consisterait à répartir les nécessaires efforts en mettant également à contribution les revenus du capital. La mise à contribution des revenus tirés du capital avec la suppression de niches fiscales (75 milliards de manque à gagner chaque année) et sociales (70 milliards par an de manque à gagner) représentent une source de financement considérable et très peu exploitée.


Je serai une Présidente équitable pour remettre à plat la reforme des retraites, rétablir le droit à partir à la retraite à 60 ans, reconnaître la pénibilité des métiers, revaloriser les pensions inférieures au seuil de pauvreté et sécuriser les ressources des caisses de retraites en impliquant des revenus qui échappent aujourd'hui au devoir de financement de la protection sociale.

En 2012 nous devrons sauver et refonder le système de sécurité sociale et de retraites par répartition que nous ont légué les résistants qui avait écrit le programme du Conseil National de la Résistance.



Voila le sens de l'ordre social juste et de la Présidence équitable que je propose.


Bien amicalement

Ségolène Royal

 


Blog : http://www.leblogdesegoleneroyal.fr

Compte Facebook: http://www.facebook.com/segoleneroyal

Repost 0
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 02:07

http://2.bp.blogspot.com/_8LkM_OrE66w/TOrY-kGDGNI/AAAAAAAAAsI/A5gD9XL498Q/s1600/74085044.jpg

http://2.bp.blogspot.com/

 

 

 

Cela pourrait être un parfait cas d'école pour la commission sur les conflits d'intérêts à laquelle participent en ce moment des hommes politiques de tous bords. Guillaume Sarkozy, frère aîné du Président, assureur de son état, bénéficierait du soutien indirect de Nicolas pour croquer le gâteau de la retraite par capitalisation, selon le site Mediapart.

 

L'accusation, qui s'appuie sur un certain nombre de coïncidences troublantes, semble énorme : la réforme des retraites aurait été calibrée pour "asphyxier le système des retraites par répartition" et faire les bonnes affaires de Guillaume Sarkozy.

 

En d'autres termes, les nouvelles mesures d'âge devraient accentuer la baisse dniveau de pensions publiques, et donc le besoin de recourir à des assureurs privés.

 

Mais l'affaire est prise très au sérieux, jusqu'au Parlement, puisque mardi, le député André Gérin (PCF) a relayé ces accusations à l'Assemblée nationale, provoquant un léger malaise, peu de temps avant le vote de la réforme.


la suite sur

http://www.lepoint.fr/economie/malakoff-mederic-le-frere-de-sarkozy-soupconne-de-tirer-profit-de-la-reforme-des-retraites-28-10-2010-1255629_28.php

 

 

.____________________________________________________________


 

http://www.lexpress.fr/pictures/84/43165.jpgMonsieur le Président,

Madame la député, Monsieur le député, chers collègues,

 

Ma question s'adresse à monsieur le Premier ministre,

Il faudra bien vous faire une raison : votre réforme des retraites est condamnée très majoritairement par nos concitoyens. Le mécontentement, l'exaspération sont à leur comble.

Etant présent chaque jour à la raffinerie de Feyzin, je peux vous dire que vous n'en avez pas fini avec le mouvement social.

Les Français ont compris que votre projet était injuste. C'est aussi une escroquerie politique.

Une retraite peut en cacher une autre. La retraite par répartition cache la retraite par capitalisation.

L'article 32, c'est de la dynamite contre la retraite par répartition, une modification profonde de la réglementation de l'épargne retraite qui ouvre un marché de 40 à 100 milliards d'euros avec les compliments de Parisot et de l'UIMM. Bingo pour les assureurs et pour les banques.

Voilà la vérité, avec une intrigue à la clé.

Car un homme peut en cacher un autre.

Tablant sur une baisse de 8 % des retraites, Guillaume Sarkozy, le frère du président de la République, veut s'occuper de ce pactole avec le groupe Malakoff Médéric et la Caisse des dépôts et consignation, dès le 1er janvier 2011.

Or la CDC gère le fonds de réserve des retraites par répartition.

Le gouvernement a-t-il décidé de mettre la CDC au service de la capitalisation?

Si c'est oui, le voile est levé sur vos intentions réelles.

Votre loi est bien une escroquerie. C'est la lutte des clans : ensemble tout devient possible.

Réponse de M. Georges TRON, secrétaire d’Etat chargé de la fonction publique

Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs les députés,

Monsieur le Député André Gerin,

Vous me conduisez simplement, en entendant vos propos, à me rappeler que en 1993, j’ai entendu les mêmes lorsque le gouvernement d’Edouard Balladur a pris ses responsabilités pour sauver le système des retraites. En 2003, j’ai entendu les mêmes lorsque François Fillon a conduit, avec Jean-Paul Delevoye, la réforme des retraites. Et puis, monsieur le député, en 2007-2008 j’ai entendu une 3ème fois les mêmes lorsque Xavier Bertrand a mené lui également une réforme des retraites.

Alors monsieur le député, dans la mesure où vous accordez un tant soit peu d’intérêt à la réponse à la question…

 

(André Gerin brandit une photo qui représente Nicolas Sarkozy et son frère, Guillaume Sarkozy, sous le mot d'ordre de la campagne UMP à l'élection présidentielle : "Ensemble, tout est possible")10-10-27-guillaume-sarkozy.jpg


…Le président de l’Assemblée nationale suspend alors la séance... ce qui évite au ministre de répondre à la question posée


 

http://eluspcfsassenage.over-blog.com/article-l-article-32-de-la-dynamite-contre-le-systeme-de-retraite-par-repartition-59744363.html

Repost 0
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 01:30

http://www.world-tchat.be/html/uploads/extgallery/public-photo/medium/non-a-la-retraite-_1_37f08.jpg

http://www.world-tchat.be/html/uploads/extgallery/public-photo/medium/non-a-la-retraite-_1_37f08.jpg
Objet: Les retraites : il n'est pas trop tard
grâce à un cafouillage législatif de Sarko



                         POUR INFORMATION
 
 A signer et diffuser largement et VITE !
 
 Le peuple souverain ?
  Une piste de résistance : une pétition lancée par le journal POLITIS.
 
 

Même si la réforme des retraites a été adoptée par le Sénat et l'Assemblée Nationale, tout n'est peut-être pas perdu car la loi peut ne pas être appliquée.
Cafouillage du sarkozisme, la réforme constitutionnelle de 2008 (article 11) pourrait donner aujourd'hui moyen de contraindre le Président de la République à organiser un référendum sur les retraites :ce référendum doit être demandé par 1/5 des parlementaires, eux-mêmes soutenus par 1/10 des électeurs (nous). SOIT 4,4 millions de signatures: la mobilisation récente rend en théorie l'objectif facile ! Il est
encore temps de tout mettre en oeuvre pour s'opposer à cette réforme des retraites.
Voici donc le lien pour signer cet appel :
 

http://www.referendumretraites..org/     
 
1/10e des électeurs, ça fait du monde ! A nos claviers ! Envoyez ce lien à tous ceux que vous connaissez, sur toutes les listes que vous possédez, pour faire boule de neige .Si vous recevez ce message et êtes déjà retraité, pensez aux autres, à vos enfants.... aidez-les en signant


--
Café Repaire St Louis 974, le site -- http://repaire974.blogsite.org
Abonnement/Désabonnement, la page -- http://repaire974.blogsite.org/liste

 

 

 

 

A  relayer !!!

Repost 0

Présentation

  • : Senor Informations
  • Senor Informations
  • : Ce blog, administré par une journaliste-écrivain, Eva, s'adresse aux seniors. Les Médias mentent, ça suffit ! Voici ce qu'on vous cache. Actualité en France, actualité internationale, questions pratiques... Pour contrer la désinformation ! (Abonnement blog, gratuit: Pas plus d'un envoi par jour, regroupant les parutions nouvelles)
  • Contact

Profil

  • eva R-sistons
  • Photo eva à 30 ans. Journaliste (carrière TV,Radio,Presse),écrivain (grandes maisons d'édition,Lauréate Académie Française),divorcée,3 enfants. Humaniste,croyante,citoyenne du monde,femme de paix engagée,gaullienne de gauche.Franco-Russe.
  • Photo eva à 30 ans. Journaliste (carrière TV,Radio,Presse),écrivain (grandes maisons d'édition,Lauréate Académie Française),divorcée,3 enfants. Humaniste,croyante,citoyenne du monde,femme de paix engagée,gaullienne de gauche.Franco-Russe.

Adresse eva R-sistons

Recherche

Autres blogs d'eva

Le site officiel d'eva:

 

 

http///chantaldupille.fr 

 

Parmi les autres blogs d'eva:

 

http://sos-crise.over-blog.com

http://no-war.over-blog.com/

http://eva-communion-civilisations.over-blog.com/

http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com/

http://jeunes.actualité.over-blog.com

 

Livre conseillé 

europe israel david cronin alliance contre nature .

.


Patrick Le Hyaric

(Cliquer sur Patrick pour avoir le livre) 

 

Réedition enrichie et actualisé du livre « GRAND MARCHE TRANSATLANTIQUE : Dracula contre les peuples » La première édition de cet ouvrage avait permis de révéler au grand public les négociations tenues secrètes sur le Grand Marché Transatlantique. Cette réédition actualisée et augmentée de plus de 65 pages donne des éléments nouveaux sur les débats en cours et comporte un chapitre supplémentaire sur la négociation secrète sur un projet de traité international pour la privatisation des services public. A mettre entre toutes les mains pour que le mouvement de résistance populaire contre le TAFTA mette en échec ces funestes projets. ..................................................................................................................... Je commande « Grand marché transatlantique : Dracula contre les peuples » Au prix de 8€ + 2€ de frais de port par exemplaire (valable uniquement pour la France métropolitaine) Soit 10€ X……………. = …………….€ Nom………………………………………..Prénom…………………………………………… Adresse…………………………………………………………………………………………................................................................................................. Ville……………………………………………………………………................. CP…………………..................................................................................... Téléphone……………………….................................................................. Mail ………...........……………………………………………. ..................................................................................................................... Renvoyer ce bulletin sur papier libre accompagné de votre règlement (chèque à l’ordre de l’Humanité) à : L’Humanité, service de la diffusion militante, 5, rue Pleyel, Immeuble Calliope, 93528 Saint-Denis cedex

 

 

Archives

Les articles incontournables

 

2 livres à lire pour comprendre le monde actuel
Tout ce qu'on ne vous dit pas (cliquer sur l'image)
(NB Un chouette cadeau de Noël !)

CSC+EP
.
Le blog à lire pour découvrir ce que les médias cachent
.
La réinformation ici :
.
Mon compte twitter
https://twitter.com/rsistons 

 

 

Comment nous traitons les seniors - Quel avenir pour eux ? (eva R-sistons)

 

Vidéo à voir absolument (10 mn) pour comprendre notre monde (terrorisme)

 

Le spécialiste de géopolitique, M. Chauprade, explique le monde (vidéo)

 

Le 11 septembre expliqué avec humour, vidéo 5 mn à voir absolument

 

Bilan de Sarkozy - Guerres de Hollande : celles de Sarkozy et de l'OTAN

 

Les Grandes Banques ont déclaré la guerre aux peuples, vidéo à voir par TOUS

 

Le Nouvel Ordre Mondial pour les "Nuls", voici ce qu'il nous prépare

 

La crise pour les Non-Initiés: Causes, mécanismes, conséquences


Clefs pour comprendre les changements en Libye, Côte d'Ivoire, Syrie.. (eva R-sistons)

 

Vidéo à voir par tous, le message du magistrat Serge Portelli. Alerte !

 

Vidéo qui montre en quelques mn ce que la France devient. A voir par tous

 

L'horreur du capitalisme financier, vidéo extraordinaire, claire (TV belge)

 

Le terrorisme n'est pas islamiste mais fabriqué par le FBI - Super vidéo

 

La France de Sarkozy capitule devant l'Allemagne de Merckel - UE contre les peuples

 

 


phytomortier

L'argent Colloïdal, la médecine naturelle et ses multiples bienfaits

Se procurer ce  remède naturel bienfaisant, et aussi de l'huile

essentielle de Ravintsara et de tee-tree - et un kilo au moins de

tisane aubépine (seul remède efficace contre la peste)

 

 
.

servisphere.com

 
troc, échanges, partage, dons..

 

Le réseau d'entraide gratuit: Gardez bien cette adresse ! Trocs, dons..



SEL: Pensez au SEL, le Système d'Echange Local, pour faire des économies

 

 

 

 

.

A mes Lecteurs et à mes Lectrices Seniors. Lisez l'Info sur Internet !

Comment nous traitons les seniors - Quel avenir pour eux ? (eva R-sistons) 

Danièle, retraitée, handicapée, fait une manif à elle seule ! Un modèle !
La délinquance, c'est quoi ? Et cela sert qui ? Remettre les pendules à l'heure
Le système actuel d'argent-dette, super vidéo pour tout comprendre
"Diaporama" pour comprendre les enjeux de la géopolitique. Super vidéo !
Géopolitique: La question russe, vidéo de 19 mn (Aymeric Chauprade)
Senior Information: Non au détricotage du programme gaullien du CNR
Austérité pour tous, mais scandaleux train de vie de Sarkozy à nos frais
Dépendance:Assurance privée obligatoire? Juteuse pour Guillaume Sarkozy?
Comment à l'étranger on voit Sarkozy (télé suisse), vidéo décapante !

Qu'est-ce que le Nouvel Ordre Mondial qui se substitue aux Nations ?

L'atlantisme, source des problèmes du monde. C'est un totalitarisme (+ vidéo)

Haarp, "l'arme climatique". Russie victime ? 2 posts (Français, Espagnol

Tout savoir sur la puce RFID qu'on devrait nous implanter. Contrôle,fichage

A savoir: C'est la CIA qui finance la construction européenne (Historia)

Les traînées blanches dans le ciel, alerte ! "Chemtrails" toxiques pour tous

La politique de Sarkozy: Profits CAC40 accrus, au détriment des Français

Constitution européenne: Dispositions inquiétantes qu'on a cachées

L'Union Européenne: C'est le 4e Reich ! Dominé par l'Allemagnre

Opération 7 décembre : Initiative internationale contre les banksters

De la Shoah à la "Shoah" planétaire (guerre mondiale, de religion..) ?

Les réseaux de l'horreur: Pédophilie (Dutroux..), satanisme, scandales..

Les animaux malades du capitalisme, torturés - Elevage industriel

Alerte chemtrails ! Traînées blanches dans le ciel, une réalité dangereuse !

Qu'est-ce que le Nouvel Ordre Mondial qu'on prépare ? Par eva R-sistons

Strauss-Kahn, une catastrophe pour la France et pour la Gauche (eva R-sistons)

Révolutions de couleurs (entre autres) fomentées par la CIA (vidéo)

Comment on vous manipule (via les Médias aux ordres du pouvoir)

Monnaie,finance,FED n'auront plus de secrets pour vous (vidéo dessin animé)

Manipulation des Médias, désinformation, propagande. Médias et CIA

Pour vos vacances, 5 ouvrages à lire, conseillés par eva R-sistons

Les Indignés: Carte de la mobilisation - Comment s'indigner ? (eva R-sistons)

Abus sexuels, notamment sur les enfants (Vidéo, film de Karl Zéro)

Tragédie... grecque. Faillite via les Banques. TB vidéo: La stratégie du choc

Que signifie la "mondialisation" imposée aux peuples ? Par eva R-sistons

Lettre (superbe) à ceux qui se résignent au pire

Ex Gouverneur J. Ventura: "Vous contrôlez notre monde.. pour le détruire"

Qu'est-ce que le Club Bilderberg qui conçoit le Nouvel Ordre Mondial ? (vidéos)

La vérité sur la "démocratie" (Pr Chouard, vidéo) - Tirage au sort ?

Libye: Ce n'est pas une guerre humanitaire pour protéger les civils (vidéo)

Attentat, crise, choc de civilisations en préparation: Monde fou ! (eva R-sistons)

Citations célèbres, notamment d'Einstein - La science devient criminelle

Non seulement ils bombardent l'état souverain Libyen, mais ils le volent !

Copé qui veut être Président de la République a de "jolies" relations !

Patrimoine : La France veut-elle privatiser ses forêts ?

Le « massacre » de Tienanmen était un mythe !

Alertes sous-traitance nucléaire - et gaz de schiste contre santé, air, eau..

Norvège et ailleurs: La lutte contre la Droite raciste haineuse doit être engagée

Libye, Côte d'Ivoire.. puis Algérie, Syrie.. La logique des évenements (eva)

Qui est à l'origine de la dette qui empoisonne nos vies ? Tout savoir

Les atteintes répétées du gouvernement aux droits des malades

Alerte ! La dictature européenne se met en marche ! Explication.

A l'origine de la dette, de la crise en France : Pompidou, Giscard !.

Fausses Révolutions pour la démocratie. "Droit" d'ingérence, guerres "humanitaires"

Les Observateurs de France24: Au service de l'Empire US et des guerres (eva)

(médias et situation internationale)

La dictature du Nouvel Ordre Mondial sur la Grèce et.. sur toute l'UE (eva)

Syrie: Tout ce qu'on ne vous dit pas dans les médias menteurs. Effrayant !

Les Islandais se sont débarrassés avec succès de la mondialisation financière

L'Histoire de France et les Empires, vidéo : 2 formidables heures avec F. Asselineau

Un Lecteur dit ce qu'il pense de Nicolas Sarkozy (eva R-sistons aussi)

On vous ment ! Le terrorisme islamique n'existe pas en France

Le vrai Kadhafi, à partir de documents anciens. Un grand dirigeant !

Diminuer votre consommation de carburant : Tous les conseils

Les expériences secrètes de la CIA : Vidéo passionnante !

Les clefs pour comprendre les évenements majeurs de l'Actualité (eva R-sistons)

Guerre contre la Syrie: Tous les mensonges (massacres, images, analyses..)

Comment l'Occident déstabilise les pays hostiles et sème le chaos

Propagande de guerre (les règles) et manipulation des masses

Gbagbo n'est pas un criminel mais un démocrate. Vrais criminels pas jugés à La Haye

26 vérités sur le groupe État islamique EI qu’Obama veut vous cacher


 

 

  http://molex.unblog.fr/2010/10/17/

(Conditionnement par les Médias)

desinformation.jpg